top of page
  • Photo du rédacteurLaure

Prenons soin de nos besoins

Et si nous prenions soin de nos besoins pour être dans la joie?

" Nous allons bien si nos besoins d'amour, de respect, de donner un sens à notre vie sont nourris et que, de ce fait, s'instaure une unité entre les différentes parties de nous même, un sentiment de cohérence, d'appartenance, ainsi qu'une sensation plus ou moins forte de plénitude, qui peut être vécue ou non comme spirituelle.

Si nous allons mal, c'est que l'un ou l'autre, ou encore aucun de nos besoins d'amour, de respect, de donner un sens à notre vie n'est satisfait et que nous ressentons alors de la dispersion, voire de la distorsion entre des parties de nous mêmes, de l'incohérence et une impression d'abandon, de vide, de solitude ou d'isolement."

[ Extrait de « Qui fuis-je ? Où cours-tu ? A quoi servons-nous ? » De Thomas D'Ansembourg P56 ]


0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page